"On collecte des aliments en magasin et on les revend aux étudiants à 10 % du prix du marché"

"Ce n’est pas une honte de ne pas s’en sortir quand on est étudiant. […] La précarité étudiante est quelque chose qui continue."

Monique Hagenimana nous parle de l’épicerie solidaire de la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes), qui collecte des aliments dans différents magasins et les récupère pour son épicerie, située dans le 13e arrondissement de la capitale, en les revendant aux étudiants à 10 % du prix du marché. Elle calcule le "reste à vivre" des jeunes qui se présentent à eux afin de les faire bénéficier ou non d’une carte.

 

  • 0