Viviane Lambert, le 20 mai 2019. © FRANCOIS NASCIMBENI/AFP

Vincent Lambert : sa mère souhaite qu’il "quitte cette prison"

Ses parents vont demander à ce qu'il soit déplacé dans un autre hôpital.

"Nous souhaitons que Vincent quitte cette prison", a déclaré la mère de Vincent Lambert, patient tétraplégique et en état végétatif depuis plus de dix ans, aux journalistes présents devant le CHU de Reims.

En début de journée, lundi 20 mai, les médecins de cet hôpital ont fait savoir qu’ils allaient procéder à l’arrêt des traitements maintenant Vincent Lambert en vie, respectant la décision rendue par le Conseil d’État le 24 avril dernier.

Publicité

Mais plus tard dans la journée, les recours déposés par les parents de ce dernier, Viviane et Pierre Lambert, ont abouti et la cour d’appel a "ordonné à l’État français […] de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées (CIDPH) le 3 mai 2019 tendant au maintien de l’alimentation et l’hydratation".

Cette décision est valable six mois, le temps qu’un comité de l’ONU rende son verdict. Aujourd’hui, Viviane Lambert a annoncé son intention de demander que son fils soit transféré dans un autre hôpital, par le biais de son avocat, Maître Jérôme Triomphe, qui a expliqué :

"Notre combat, aujourd’hui, c’est de faire transférer Vincent dans une unité spécialisée, où il sera pris en charge de manière bienveillante par des spécialistes et non plus par ce CHU qui n’a fait de lui qu’un mort en sursis."

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 21/05/2019

Copié

Pour vous :