Vidéo : voici à quoi pourrait ressembler Paris en 2050

Le collapsologue Benoît Thévard imagine la vie d'un parisien si notre société venait à s'effondrer.

Plus d’Internet, plus d’avions, disparition des métiers du tertiaire. À quoi pourraient bien ressembler nos vies en 2050 ?

Dans le rapport "Biorégion 2050", le collapsologue et ingénieur Benoît Thévard, la journaliste Agnès Sinaï et l’ancien ministre Yves Cochet ont envisagé un futur possible pour la région de Paris, bien loin de ce que l’on connaît aujourd’hui.

Publicité

Une société reconstruite après "l’effondrement"

Ce scénario s’inscrit dans la mouvance "collapsologique". Il prévoit la fin de l’utilisation de l’énergie nucléaire et donc une obligation de modifier en profondeur nos manières de vivre. Plus question de se déplacer à outrance, de travailler virtuellement ou de partir en vacances à l’autre bout du monde. Le retour à la terre devient primordial et même si la technologie existe encore, elle est désormais placée au second plan. Le divertissement devient "de proximité" et la nourriture est exclusivement produite autour de chez nous.

Pour mieux imaginer à quoi pourrait ressembler la ville de Paris en 2050, plusieurs projections 3D ont été réalisées. On y voit le périphérique transformé en piste cyclable ou encore la gare de Lyon devenue un marché alimentaire.

Le rapport "Biorégion 2050" paraît farfelu, car très loin de notre mode de vie actuel, mais se base "sur plusieurs sources scientifiques, comme les rapports du GIEC", rappelle Benoît Thévard.

Publicité

Par arenaud, publié le 01/04/2020