AccueilSociété

Vidéo : "Victimes de cyberharcèlement, parlez-en !"

Publié le

par Astrid Van Laer

© Konbini news

"On ne se rend pas compte de l'impact que cela peut avoir derrière."

En postant une photo de lui sur les réseaux sociaux, Kavikaran, un jeune étudiant de 23 ans, est devenu la cible de virulentes moqueries et commentaires "dégueulasses". Remarques racistes, railleries au sujet de son physique… Très vite, il est cyberharcelé. Il encaisse, jusqu’au jour où cela atteint ses proches et que sa mère est mise au courant.

"C’est arrivé à un point que je ne pouvais pas supporter" : il décide alors de se faire aider d’une association pour supprimer les publications malveillantes et déposer plainte pour "diffusion de l’enregistrement d’images relatives à la commission d’une atteinte volontaire à l’intégrité de la personne".

Atteint de nanisme, le jeune homme se dit "habitué" et "fort psychologiquement". Mais ce n’est pas le cas de tout le monde, rappelle-t-il : "Cela peut mener certains au suicide." Aux internautes, il demande "d’être matures" et de ne pas partager des publications malveillantes : "Défendez si vous le pouvez, mais n’envenimez pas les choses."

Aux victimes, il conseille de suivre ses démarches : se faire aider d’une association telle que Net Écoute et déposer plainte. Et martèle : "Parlez-en !"