AccueilSociété

Vidéo : un porno alternatif contre les préjugés

Publié le

par Anouck Renaud

"La majorité de la pornographie est fabriquée par des hommes, pour des hommes hétérosexuels."

L'actrice et réalisatrice de films pornographiques Carmina veut faire changer les choses. Depuis plusieurs années, elle tente de développer un porno "inclusif et féministe", loin de ce que la pornographie mainstream propose actuellement. 

"Érotiser le corps de l'homme", ne pas "genrer les fantasmes", montrer des corps "plus variés", Carmina souhaite que la pornographie devienne plus à l'image des gens qui la regardent. 

Le combat est loin d'être gagné puisque les "Tubes", ces sites qui proposent des films pornographiques gratuitement par millions sont difficiles à concurrencer. En effet, une pornographie plus inclusive veut aussi dire une meilleure rémunération des performeurs et donc des vidéos qui seront payantes pour le spectateur lors du visionnage.