Vidéo : travailleuse du sexe, je me mobilise contre la précarisation de mon métier

"Cette loi, qui a été créée pour lutter contre la traite des êtres humains, n'a en fait aucune efficacité."

Amar, 28 ans, est escort. Entre précarité, violences et danger pour sa santé, la jeune femme explique pourquoi la loi portant sur la pénalisation des clients adoptée en 2016 l’oblige à prendre de plus en plus de risques.

Rarement écoutés et souvent jugés, les travailleurs et travailleuses sont plusieurs à se battre pour l’abolition de cette loi, qui selon eux/elles ne les protège absolument pas du sexe forcé.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 06/01/2020

Pour vous :