AccueilSociété

Vidéo : quatre hommes violés brisent le tabou

Publié le

par Allan Henry

"Il n'y a pas de représentation de l'homme violé, il n'y a pas de représentant, c'est une case vide."

Leur parole est rare : ils s’appellent Steeven, Alix, Aristide et Corentin et ont été victimes de viol. Après six mois au sein de leur groupe de parole, ils ont accepté de revenir sur leur traumatisme, leur parcours, leur reconstruction.