AccueilSociété

Vidéo : pour en finir avec la transphobie scolaire

Publié le

par Clothilde Bru

© Konbini news

"Dans la cour de récréation, je suis Maxence, il n’y a pas de souci. Et quand je rentre en cours, on va m’appeler différemment."

Il y a d’abord eu Doona, étudiante à Montpellier, puis Fouad, lycéenne à Lille. En l’espace de quelques mois, ces deux étudiantes transgenres se sont suicidées sur fond de transphobie scolaire.

C’est pour alerter sur cette situation que Maxence, 21 ans a lancé une pétition le 28 janvier dernier. Il milite "pour une vraie inclusion des personnes transgenres en milieu scolaire."

Il partage avec nous ses souvenirs de lycéen transgenre et rappelle que "la transidentité n’est pas un choix".