AccueilSociété

Vidéo : pas de prime pour les soignants venus en renfort contre le Covid-19

Publié le

par Clothilde Bru

© Konbini News

"On trouve que c'est une injustice."

Alissia Lohéac, aide-soignante à Montpellier, n’a pas hésité une seconde à prendre le train jusqu’à Paris pour venir en aide aux hôpitaux saturés lors du pic de l’épidémie de coronavirus.

Elle a travaillé de jour comme de nuit dans le service de réanimation de l’hôpital Tenon (APHP). Force vive dans ce combat contre une épidémie qui a fait près de 30 000 morts en France, la jeune femme ne touchera pas pour autant la prime, délivrée aux soignants mobilisés pendant la crise sanitaire.

Pour la jeune femme, c’est la goutte d’eau. Partagée entre sa passion pour son métier et un besoin de tourner la page, elle nous raconte sa déception.