AccueilSociété

Vidéo : "mon père n'a pas pu mourir comme un chien"

Publié le

par Astrid Van Laer

© Konbini news

"Jamais je n'aurais pu imaginer qu'une fin de vie puisse être comme ça."

"C'est une honte de faire subir ça à quelqu'un qui est déjà condamné par la maladie" : depuis la mort de son père, décédé dans d'atroces souffrances d'un cancer des os en 2018, Lara, illustratrice "à ses heures perdues", a en tête une bande dessinée. C'est lors de la dernière fête des pères que celle-ci prit forme et vit le jour sur les réseaux sociaux.

Intitulée Mourir comme un chien, cette bande dessinée, que l'on peut retrouver sur sa page Lara - Autobiographiction, compare le décès de son père à la mort hypothétique d'un chien, qui, condamné par une maladie incurable, aurait sûrement pu, lui, bénéficier de l'euthanasie pour abréger son supplice, et s'éviter des souffrances inutiles.

Avec cynisme et humour noir, les planches dessinées par la jeune femme tracent un véritable plaidoyer pour la légalisation de l'euthanasie en France. Lara nous a accordé une interview pour nous expliquer son combat.

L'intégralité de la bande dessinée de Lara est disponible ci-dessous :