Vidéo : "ma mère est au fond d’une cave depuis 2 ans et 4 mois"

"Il n'est pas question que je l'abandonne."

Le 25 décembre 2016, l’humanitaire franco-suisse Sophie Pétronin a été enlevée à Gao, au Nord-Mali, par un groupe armé affilié à Al-Qaïda. Son fils, Sébastien Chadaud-Pétronin, qui publie Ma mère, ma bataille aux éditions Fayard, nous raconte son combat pour la libérer.

Publicité

Ce dernier, qui a créé un comité de soutien pour sa mère, est très inquiet pour son état de santé. Il nous raconte : "elle saigne du nez, elle ne s’alimente plus, elle est gentiment en train de glisser sur la pente de la mort".

Pour Sébastien Chadaud-Pétronin, le gouvernement français "abandonne [sa] mère". De son côté, une source proche du Quai d’Orsay a assuré à l’AFP que la France faisait "tout son possible pour la libérer", ajoutant :

"La République a financé ses huit voyages au Sahel mais à un moment il s’est persuadé tout seul qu’il pouvait faire mieux que les services français pour parvenir à la libération de sa mère. […]

Nous ne doutons pas bien sûr de sa sincérité, mais il est manipulé par les ravisseurs et leurs nombreux intermédiaires."

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 06/05/2019

Copié

Pour vous :