Vidéo : le "cacatov", nouveau cocktail pestilentiel utilisé par des gilets jaunes

S’il paraît inoffensif, toute personne y ayant recours risque jusqu’à 45 000 euros d’amende et trois ans d'emprisonnement.

Apparu lors des manifestations anti-Maduro au Venezuela, le "cacatov" a été importé en France sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes lors des protestations de 2018. Ce cocktail d’excréments a été repris par des gilets jaunes. Pour Rudy Manna, du syndicat Police Alliance Marseille, c’est une humiliation bien plus dommageable qu’un coup de poing.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 11/03/2019