Vidéo : "l'alcool était devenu mon oxygène"

"Le piège de l'alcool se referme sur vous, car l'alcool est plus fort que vous."

"On peut boire, mais dès qu'on commence à boire par tristesse, par désarroi ou pour oublier quelque chose eh bien, on tombe dans un alcool qui est malsain" : on a reçu Virginie Hamonnais. Cette journaliste âgée de 40 ans, qui signe Noyée dans l'alcool (éd. Max Milo), est tombée dans l'alcool il y a cinq ans.

Comas éthyliques multiples, perte de la garde de son fils Thiméo, mal-être physique insupportable, internement en hôpital psychiatrique... : celle qui n'a plus bu depuis un an maintenant nous raconte l'enfer qu'elle a vécu afin de pointer du doigt la prise en charge des malades alcooliques en France et évoque les signes qui peuvent alerter sur les débuts de la maladie.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 29/10/2019

Copié

Pour vous :