AccueilSociété

Vidéo : "la grossophobie, c'est partout, tout le temps"

Publié le

par Astrid Van Laer

"J'ai décidé d'être ma propre meilleure amie, ça a été le premier pas pour prendre confiance en moi."

De l’école au milieu du travail, en passant par la vie amoureuse et sexuelle, jusqu’aux magasins de vêtements et aux rendez-vous chez le médecin : la grossophobie est présente partout, tout le temps et véhicule des stéréotypes dangereux. C’est ce que la journaliste Marie de Brauer cherche à illustrer et dénoncer dans La Grosse Vie de Marie.

Ce documentaire incarné, diffusé sur France.tv Slash, suit la jeune femme de 25 ans, qui pèse 113 kilos, dans des tas de situations du quotidien. Les transports en commun, Tinder, les grands magasins… Toutes ces situations pourraient paraître anodines, mais les discriminations y sont plus que présentes.

De la détestation de soi à la discrimination à l’embauche : les conséquences de la grossophobie sont, elles aussi, graves et multiples. Marie de Brauer a donc également rencontré des spécialistes pour avoir leurs points de vue professionnels ou médicaux sur ces situations. Elle évoque enfin les pistes qui lui ont permis de prendre confiance en elle et d’apprendre à aimer son corps.