AccueilInitiatives

Vidéo : la chirurgie réparatrice au secours des femmes excisées

Publié le

par Julie Breon

"Je suis contente de retrouver ce qui m’a été pris."

À l’âge de huit ans, Diaba a subi une excision de type 2, c’est-à-dire clitoris et petites lèvres. Après avoir vu "qu’il y avait la possibilité d’avoir recours à la chirurgie", elle s’est lancée. "Ce qui m’a poussée à faire cette chirurgie, c’est déjà, d’une, retrouver toute mon anatomie humaine", a affirmé la jeune femme.

"En soi, le clitoris est à l’intérieur de chaque femme. Il mesure entre 10 et 15 centimètres. L’opération consiste à ouvrir et à tirer vers l’extérieur un bout du clitoris", nous a-t-elle expliqué.

En période de guérison, Diaba ne sait pas encore si, concernant le plaisir sexuel, "ce sera mieux qu’avant ou si ce sera la même chose". Ce qui est sûr, c’est qu’elle s’est sentie "libérée".