Vidéo : "je m’appelle Kevin et j’ai été poignardé en raison de mon orientation sexuelle"

"Ils m'ont laissé pour mort sur le trottoir."

"On me fait tomber par terre, on me roue de coups. Je me mets en boule, je cache mon visage " : Kevin a été victime d’un guet-apens homophobe dans la nuit du 4 au 5 mars. En se rendant à un rendez-vous avec un jeune homme rencontré sur une application de rencontre, il a été piégé. Tabassé et poignardé par trois agresseurs dont deux mineurs, il a eu le poumon perforé et a frôlé la mort. Il raconte à Hugo Clément.

Publicité

 

Par Astrid Van Laer, publié le 19/03/2019

Copié

Pour vous :