AccueilSociété

Vidéo : Je veux devenir la première femme archevêque

Publié le

par Anouck Renaud

"Un jour, il y aura une femme pape, mais en attendant on a encore beaucoup de travail."

À 73 ans, Anne Soupa a présenté sa candidature pour le poste d’archevêque de Lyon. La particularité de cette candidature ? Aucune femme n’a jamais été autorisée à occuper ce poste.

Cette théologienne biblique dénonce le machisme et la misogynie qui règnent au sein de l’Église catholique, et souhaite faire bouger les choses.

"On ne candidate pas à ce poste, on attend d’y être appelé".

Ce qui peut étonner et qui fait beaucoup réagir, c’est que la candidature d’Anne Soupa est spontanée. D’ordinaire, les archevêques en France sont désignés par des hauts responsables de l’Église, puis validés par le ministère de l’Intérieur puis le pape. Pour la candidate, "si les femmes attendent de se faire appeler, elles ne le seront jamais".

La candidature Anne Soupa à Lyon a été annoncée après plusieurs scandales de pédophilie et d’omerta au sein de l’archevêché de Lyon. Pour la théologienne, la pédophilie dans l’Église est liée à un "entre-soi masculin" systémique, que des présences féminines pourraient éviter.