Vidéo : "je sais ce que c'est que d'être confiné avec ses bourreaux"

"M. le président, de votre volonté politique dépend la vie de milliers d'enfants."

Chaque semaine en France, deux enfants meurent sous les coups de leurs parents et le confinement aggrave la situation. Lyes Louffok a passé 18 ans entre les mains de l’Aide sociale à l’enfance. Passé par plusieurs foyers et familles d’accueil, il a connu la maltraitance, contre laquelle il se bat chaque jour.

Aujourd’hui devenu membre du Conseil national de la protection de l’enfance, le jeune homme a tenu à adresser un message d’urgence au président : "La protection de l’enfance ne se nourrit ni de discours ni d’applaudissements. Il faut agir maintenant."

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 23/04/2020