AccueilSociété

Vidéo : je me suis retrouvée malgré moi sur un site porno

Publié le

par Anouck Renaud

"Le jour du procès, c'est le jour où je me suis rendu compte que je n'étais pas une fautive, mais une victime."

À 18 ans, Marine, comme beaucoup de jeunes filles de son âge, publie des photos d’elle sur son compte Instagram. A priori, pas de quoi s’inquiéter. Au milieu des photos de vacances avec sa famille et de ses amis, Marine poste également des photos où elle pose pour des marques de bijoux et de cosmétique. Son compte est en privé, et n’a que 1 000 abonnés.

En décembre 2017, un inconnu la prévient que ses photos se sont retrouvées sur un site pornographique. Mais pire encore, des photos d’elle sur son lieu de travail sont aussi mêlées aux autres.

Pendant plusieurs mois, elle est envahie par un sentiment de honte, et décide de n’en parler à personne.

Tout bascule quand Marine comprend que le coupable est son supérieur hiérarchique, en qui elle avait pleinement confiance.

Pour Konbini News, Marine revient sur sa terrible expérience mais aussi sur le procès qui lui a permis de voir son statut de victime reconnu aux yeux de la justice.