Vidéo : j'ai filmé et dénoncé un homme qui se masturbait devant moi

"On n'est pas préparé à ça, surtout dans un transport en commun."

Le 22 juin, Natacha a filmé un homme qui se masturbait devant elle dans le TGV. Elle revient sur cette agression : un acte qui "existe encore et qu’il ne faut pas minimiser"

Publicité

En filmant et en diffusant la scène sans l’accord de l’homme, elle risque 1 an de prison et 45 000 euros d’amende. "Sur le moment, filmer a été une défense pour me dire : 'Peut-être que ce monsieur sera retrouvé.'"

Natacha a décidé de porter plainte. Elle a également apporté à la police des preuves supplémentaires. 

Par Konbini News, publié le 02/07/2019

Copié

Pour vous :