AccueilSociété

Vidéo : j'ai été escort-boy pendant un an et demi

Publié le

par Julie Breon

Tarifs, type de personnes rencontrées... Clément nous dit tout sur son passé d'escort-boy.

Arrivé à Paris "sans sous", Clément Grobotek a choisi l’escorting pour pouvoir "payer ses factures". "Il suffisait de coucher avec des gens qu’on pouvait choisir et être payé, en plus", nous a-t-il raconté.

Après s’être inscrit sur une application spécialisée, Clément répondait favorablement ou négativement aux attentes des clients. Le maximum qu’il ait gagné : 1 500 euros pour une nuit. "Les clients payaient plus cher, soit le double ou le triple parfois, pour avoir des rapports non protégés. Moi, c’était quelque chose que je n’étais pas prêt à donner", a-t-il poursuivi.