AccueilSociété

Vidéo : "il n’y a absolument rien au monde qui justifie un cyberharcèlement"

Publié le

par Astrid Van Laer

© Konbini news

"Ces gens-là, s’ils m’envoient si facilement 'je te baise', ils peuvent le faire à nos gosses."

Les propos que vous allez entendre sont d’une extrême violence. C’est pourtant ce que doit subir Sindy, chanteuse et youtubeuse, depuis des mois. Menaces de viol, de meurtre, dick pics… la brutalité de certains messages reçus par la jeune femme, dont le nombre s’est amplifié depuis qu’elle a confié avoir été victime d’agression sexuelle lorsqu’elle était enfant, a grandement affecté son état de santé mental et physique.

À bout mais déterminée à faire avancer les choses, la jeune femme prend aujourd’hui la parole pour mettre fin à l’impunité des agresseurs, soutenir les victimes de cyberharcèlement et appeler à manifester aux côtés de #NousToutes et de la Fondation des Femmes.