Vidéo : la grenade des forces de l'ordre qui mutile

"Les médecins qui m'ont opéré ont qualifié ma blessure de blessure de guerre."

Antoine a perdu une main lors de l'acte IV des gilets jaunes à cause d'une grenade GLI-F4. La France est est le seul pays d'Europe à utiliser cette arme, capable de blesser mortellement. Konbini a recueilli son témoignage.

Par Astrid Van Laer, publié le 19/02/2019

Copié

Pour vous :