(c) Konbini news

Vidéo : en Afrique, les albinos sont victimes d’une véritable chasse à l’homme

Ils sont tués à la naissance, torturés ou utilisés pour des crimes rituels.

Adina Ntankeu est originaire du Cameroun, qu’elle quitte très tôt. Quand elle a 5 ans, ses parents décident de l’envoyer en France chez une tante. Aujourd’hui, elle ne peut qu’essayer de deviner les raisons pour lesquelles ils ont fait ce choix. Est-ce pour la protéger ? Parce qu’ils avaient honte ? Son albinisme est peut-être bien à l’origine de cette décision, mais il lui a, par la même occasion, sans doute sauvé la vie.

Publicité

Dans beaucoup de pays d’Afrique, les albinos sont tués à la naissance ou utilisés pour des actes de sorcellerie, quand ils ne meurent pas prématurément à cause d’une trop grande exposition au soleil. Aujourd’hui, Adina Ntankeu se bat grâce à son association Anida France pour changer le regard sur l’albinisme.

Par Clothilde Bru, publié le 20/02/2019

Copié

Pour vous :