AccueilSociété

Vidéo : "Comment j'ai appris à cohabiter avec ma sclérose en plaques"

Publié le

par Astrid Van Laer

"J'avais jamais voyagé de ma vie. Pour la première fois, j'ai écouté cette petite voix qui me disait de foncer et d'oser."

À l’âge de 21 ans, Marine Barnerias perd la vue à deux reprises. Elle est alors étudiante. Très vite, le diagnostic tombe : elle est atteinte d’une maladie auto-immune qui touche son système nerveux central, la sclérose en plaques.

Immédiatement, elle surnomme sa maladie "Rose", "parce que ça sonne mieux que sclérose", nous explique-t-elle. Après quelques recherches effrayantes sur Google, la jeune femme décide de partir voyager pour apprendre à "cohabiter" avec cette Rose et à l’apprivoiser.

En neuf mois, elle parcourt trois pays, découvre la méditation, traverse une partie de la Mongolie à cheval et la Nouvelle-Zélande à pieds. Depuis, la jeune femme de 25 ans, devenue animatrice sur France 3, qui "ne sait pas ce que lui réserve la vie", "car demain peut-être que je serai handicapée", rappelle-t-elle, souhaite donner de l’espoir à tous ceux qui font face aux "obstacles et aléas de la vie".