Vidéo : avocat, il défend les familles d’enfants de djihadistes français

"Quel est ce non-sens absolu qui consiste à dire que des enfants de 3 ou 4 ans pourraient constituer une menace pour notre pays ?"

L’État a le devoir de rapatrier les enfants de djihadistes français : c’est la position défendue par maître William Bourdon. Cet avocat a porté plainte à l’ONU contre l’inaction de la France concernant le sort de ces enfants restés en Syrie. Il nous explique.

Par Astrid Van Laer, publié le 07/03/2019

Copié

Pour vous :