AccueilSociété

Vidéo : atteinte de la mucoviscidose, j’ai été sauvée par le don d’organe

Publié le

par Anouck Renaud

"Je veux casser le côté tabou de la greffe. On pense tout de suite à la mort, alors qu’il y a la vie derrière."

Quelques mois après sa naissance, le diagnostic tombe : Clémence est atteinte de la mucoviscidose.

Cette maladie génétique qui touche les poumons et le système digestif affaiblit ses défenses immunitaires : "un simple rhume peut se transformer en pneumonie."

À l’âge de 13 ans, sa maladie s’accélère et prend le pas sur sa vie de jeune fille. Impossible de suivre une scolarité normale à cause des trois heures de kinésithérapie quotidiennes, des cures d’antibiotiques et des perfusions.

À 15 ans, elle est hospitalisée et ne peut même plus marcher, se doucher ou parler tant ses difficultés à respirer empirent.

Pour sauver la jeune fille, les médecins ne voient plus qu’une issue : la greffe bi-pulmonaire.

Par chance, Clémence réussit à obtenir en cinq mois des poumons compatibles et à se faire opérer.

Aujourd’hui encore, et malgré les avancées de la recherche, de nombreuses personnes décèdent de cette maladie faute de greffons disponibles à temps.

Quinze ans après sa greffe, Clémence revient pour Konbini News sur son incroyable parcours et sur l’importance du don d’organe, sans lequel elle n’aurait pas pu survivre.

Pour en savoir plus sur son histoire et sa maladie, Clémence a créé la page Instagram Little Miss Transplant.