© Konbini news

Vidéo : accidents du travail, le mal invisible

Ils feraient entre 1 000 et 1 200 victimes chaque année en France. Pourquoi en entend-on si peut parler ?

"Allô Muriel Pénicaud, c’est pour signaler un accident du travail", vous aurez peut-être reconnu dans cette manière d’interpeller le gouvernement, le style de David Dufresne qui s’est fait connaître en recensant les violences policières qui ont émaillé les manifestations de gilets jaunes.

Publicité

Le compte Twitter @DuAccident, qui apostrophe la ministre du Travail, a pour but de signaler les accidents du travail. Selon Matthieu Lépine, le professeur d’histoire qui se cache derrière @DuAccident, quelque 620 000 personnes sont victimes d’un accident du travail chaque année. 1 000 à 1 200 travailleurs·ses y laisseraient la vie. La première semaine de juillet, 14 personnes ont péri, un macabre record.

Il nous explique pourquoi il a fait de ce mal invisible son combat.

Par Clothilde Bru, publié le 15/07/2019

Copié

Pour vous :