© Konbini news

Vidéo : à 15 ans, j'ai été violée par mon entraîneur sportif

Sarah Abitbol prend la parole pour briser la loi du silence dans le monde du patinage.

Deux ans après la déferlante #MeToo, les langues continuent à se délier. Le harcèlement sexuel est partout : des plateaux de cinéma aux coulisses des réunions politiques en passant par le monde du sport. 

Publicité

Sarah Abitbol est l’une des plus grandes patineuses françaises : dix fois championne de France de patinage artistique en couple, vice-championne d’Europe et médaillée de bronze aux championnats du monde. Elle a fait briller la France en duo, avec son partenaire Stéphane Bernadis pendant les années 1990.

Ce que tout le monde ignorait à l’époque, c’est que Sarah Abitbol a choisi de patiner en couple pour se protéger de son agresseur, qui était aussi son entraîneur sportif.  

Une enquête ouverte

Après des années de silence et même d’amnésie, elle publie son témoignage, appuyée par la journaliste Emmanuelle Anizon. À l’âge de 15 ans, Sarah Abitbol a été violée par son entraîneur, un homme de confiance aux yeux de tous ses proches. Le calvaire de l’adolescente durera deux ans. 30 ans plus tard elle en garde encore des cicatrices.

Publicité

"Je n’étais qu’une enfant, je venais d’avoir 15 ans. Je rêvais au prince charmant et le pire m’est arrivé", confie-t-elle à Konbini news. 

Depuis la publication d’Un si long silence, la Fédération Française des Sports de Glace semble plus inquiète pour la réputation de ses sports que pour la santé des potentielles autres victimes. Si dans le cas de Sarah Abitbol les faits sont prescrits, il est peut-être encore temps de faire justice aux autres.

Mardi 4 février, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs par personne ayant autorité sur la victime.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 07/02/2020

Pour vous :