Des gens célèbrent la Nuit de Walpurgis le 30 avril 2019 à Stockholm. © Jessica GOW / TT News Agency / AFP

"Une tonne de fientes de poulet" : l'idée d'une ville suédoise pour décourager les fêtards

Lors de la fête du Printemps, les Suédois organisent des feux de joie et font la fête dans des parcs. Mais pas cette année...

La ville de Lund, en Suède, va répandre du fumier à base de fiente dans ses parcs pour décourager la tenue de la traditionnelle "nuit de Walpurgis", la fête du Printemps, afin de lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités.

La municipalité, qui envisage de poser des barrières autour du parc principal de la ville, a demandé aux habitants de renoncer à la traditionnelle nuit de Walpurgis, célébrée le 30 avril, appelée Valborg en Suède, fête païenne très populaire, qui symbolise la fin de l’hiver lors de laquelle les Suédois chantent et organisent des feux de joie dans les parcs et jardins.

Publicité

Les responsables de la Ville sont même prêts à aller plus loin, ont-ils expliqué, puisqu’ils vont répandre une tonne de fientes de poulets dans le parc, afin de faire d’une pierre deux coups : entretenir la pelouse et tenir à distance ceux qui seraient tentés de violer les restrictions liées à l’épidémie.

"Le fumier réalisé avec des fientes de poulet, ça sent terriblement mauvais", a indiqué à l’AFP Gustav Lundblad, à la tête du service environnement de la Ville. "Ça n’est pas très agréable de s’asseoir avec une bière avec une odeur pareille".

Les festivités de Valborg, qui peuvent attirer jusqu’à 30 000 visiteurs – sont "spontanées", ce qui rend impossible leur interdiction dans les faits. Et Lund est l’une des villes universitaires les plus importantes en Suède et la plupart de ses 125 000 habitants sont des étudiants.

Publicité

Konbini news avec AFP

Par Astrid Van Laer, publié le 30/04/2020