© capture écran Facebook / Koco 5 TV

Une présentatrice américaine compare en direct son collègue noir à un gorille

"On dirait un peu toi quand tu prends une photo."

Dans cet enchaînement de séquences, vraiment, rien ne va. Il y a d’abord eu, jeudi dernier, ce commentaire raciste d’une présentatrice américaine, et puis, dans la foulée ses excuses larmoyantes histoire de vraiment appuyer le malaise. On vous raconte.

La scène se passe sur la matinale d’une chaîne locale, Koco-TV, qui diffuse en Oklahoma. Comme souvent aux États-Unis, c’est un duo mixte qui assure la présentation. Il y a Alex Housden, une femme blanche et blonde, et Jason Hackett, un homme noir.

Publicité

Ce jeudi matin, leur JT diffusait les images d’un bébé gorille détenu dans un zoo. On le voit s’approcher de la caméra, comme fasciné par l’objectif. Le duo de présentateurs a commenté cette vidéo : "Comme vous pouvez le voir, Fin est fasciné", lance la présentatrice. "Il n’y a aucun doute, il est près pour son gros plan", abonde Jason Hackett.

Et alors que les images changent, Alex Housden conclut : "On dirait un peu toi quand tu prends une photo." Silence. Puis, piégé par le direct, Jason Hackett finit par consentir : "Oui, OK, c’est vrai… Vraiment près de la caméra."

Des excuses qui manquent de sobriété

Évidemment, la colère des spectateurs a été immédiate et la chaîne a reçu un torrent de messages via les réseaux sociaux. Comparer les personnes noires à des gorilles est l’une des formes les plus nauséabondes de racisme, qui ressurgit parfois aux États-Unis, même si la France n’y échappe pas. Encore récemment, l’ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira en a été victime.

Publicité

Dès le lendemain, la présentatrice a présenté ses excuses. Des trémolos dans la voix et accrochée au bras de celui qu’elle a offensé, la présentatrice a fait le show, à l’américaine. Ces images sont gênantes et donnent l’impression que c’est elle la victime. On vous laissera juger de la sincérité de son émotion, et de la qualité de son speech.

"J’ai dit quelque chose hier qui était irréfléchi et inapproprié, et j’ai blessé beaucoup de gens. Et je voudrais que vous sachiez que je comprends combien j’ai pu blesser des gens derrière leur écran, et combien j’ai pu te blesser toi", lance-t-elle à l’intention de son collègue.

Publicité

Ce dernier a également pris la parole. Magnanime, il a insisté sur l’amitié qui le lie à Alex Housden, avec laquelle il partage l’antenne depuis un an, avant d’insister sur la leçon qu’il fallait tirer de l’incident :

"Je veux que tout le monde sache qu’Alex est une de mes meilleures amies […]. Je veux qu’on tire des enseignements de cet incident et la leçon à tirer de tout ça, c’est que chaque parole compte."

Par Clothilde Bru, publié le 28/08/2019

Copié

Pour vous :