AccueilSociété

Un média anglais fait bootyshaker Elizabeth II et crée la polémique

Publié le

par Pierre Bazin

Le deepfake de la chaîne Channel 4 se voulait pourtant pédagogique...

Depuis quelques années, les deepfakes sèment la discorde sur Internet. Ces vidéos qui remplacent les visages par d’autres via une intelligence artificielle ont piégé plus d’un spectateur inattentif. Parfois, on ne sait pas d’où elles viennent. Parfois, si.

Tandis que la Reine Elizabeth II s’adressait à ses sujets britanniques pour sa traditionnelle allocution de Noël, la très sérieuse chaîne Channel 4 en a posté une version alternative sur les réseaux.

Dans cette version incongrue bien loin des politesses de la BBC, Elizabeth II évoque la "situation difficile" de l’Angleterre en proie aux pénuries de papier toilette, les affaires qui tournent autour de ses petits-enfants ou encore les apports de Netflix et TikTok en ces temps troublés.

La suzeraine s’élance ensuite sur son bureau pour effectuer quelques pas de danse bien sentis. Elizabeth conclut enfin en déclarant que « Ce que nous voyons et entendons n’est pas toujours vrai. »

Techniquement, la deepfake est très convaincante mais on n’imagine évidemment pas une seule seconde la reine du Royaume-Uni prononcer ce genre de discours. La chaîne Channel 4 a également montré un peu plus tard le making-of de la performance.

Des sujets outrés par la performance

Plusieurs journaux comme The Guardian ont salué la performance et le message de prévention "anti-fake-news" véhiculé par la vidéo. Toutefois plusieurs sujets de Sa Majesté n’ont pas apprécié la pointe d’humour. Visiblement remonté, le chef du Parti du Brexit Nigel Farage s’est fendu d’un laconique "Comment osent-ils ?" sur Twitter :

Il y a des choses sacrées outre-Manche et la famille royale, a fortiori la reine, est sûrement en haut de cette liste. Toutefois, hormis les déclarations politiques, le succès de la vidéo sur les réseaux témoigne tout de même d’une certaine popularité, prouvant que même la souveraine la plus âgée du monde peut être deepfakée.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur news :