(© BSIP/Universal Images Group via Getty Images)

Un ado devient aveugle et sourd parce qu'il a mangé trop de frites et de chips

Et c'est irréversible.

C’est un peu comme dans un épisode de Dr House : pour comprendre comment ce jeune homme a perdu la vue et l’ouïe, les médecins ont dû passer en revue son environnement et son alimentation. Comme le rapporte le site Internet de CNN, ce serait à cause de son régime alimentaire que ce jeune homme de 19 ans originaire de Bristol est devenu aveugle et sourd.

Selon sa mère, interrogée par The Independent, il a décidé à partir de l’âge de 7 ans de ne manger que des frites, des chips, des saucisses, du jambon industriel et du pain de mie :

Publicité

"Il a toujours été mince, donc on ne s’est jamais vraiment inquiétés pour son poids. On entend tout le temps parler d’obésité et de malbouffe, mais il n’était pas plus épais qu’un râteau."

Elle raconte qu’il refusait de s’alimenter comme son frère et sa sœur, car il souffre d’un trouble d’alimentation sélective qui fait que la texture, l’apparence ou l’odeur de certains aliments le dégoûtent. À l’âge de 14 ans, il pousse pour la première fois la porte d’un médecin généraliste, à cause d’une grande fatigue. Le docteur constate que l’adolescent a un indice de masse corporelle (IMC) normal et qu’il ne présente aucun signe de malnutrition sévère.

Une carence en vitamines

Le médecin soigne quand même l’ado pour une anémie et une carence en vitamine B12, et lui prodigue également quelques conseils nutritionnels. Un an plus tard, le jeune homme constate que sa vue et son ouïe baissent. Les docteurs peinent alors à établir un diagnostic. On finit par lui trouver une neuropathie optique nutritionnelle, un mal qui existe dans les pays où il est plus difficile d’avoir accès à une alimentation équilibrée.

Publicité

En revanche, c’est quasiment du jamais-vu dans un pays riche. Ce trouble serait notamment le résultat de carences en vitamines D et B12. Les vitamines B jouent un rôle dans la régulation du système nerveux. La perte de sa vue et de son audition serait donc définitive.

La malbouffe est un phénomène qui prend de l’ampleur. Certains médecins redoutent donc que ce trouble devienne de moins en moins rare. Par ailleurs, les végans, à l’alimentation réputée très saine, peuvent aussi être touchés, dans la mesure où leur alimentation les expose à une carence en vitamine B12, précise CNN.

Un nutritionniste a toutefois mis en doute le diagnostic du jeune homme. "Une carence en vitamine B12 peut entraîner une neuropathie nutritionnelle, mais c’est très bizarre de trouver une telle carence lorsque le patient consomme des produits à base d’animaux, comme le jambon et les saucisses, qui sont des sources suffisantes de vitamines B12", avance Tom Sanders qui enseigne la diététique au King’s College de Londres, cité par le site de la chaîne d’informations.

Publicité

Aujourd’hui, le jeune homme ne travaille plus, mais il a conservé le même régime alimentaire, selon un de ses médecins interrogé par The Indepedent, qui assure toutefois qu’il prend de nombreux compléments alimentaires.

Cinq fruits et légumes par jour : on ne le répétera jamais assez.

Par Clothilde Bru, publié le 04/09/2019

Copié

Pour vous :