AccueilSociété

Tous les majeurs peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner

Publié le

par Pauline Ferrari

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La prise de rendez-vous a été élargie aux 18-49 ans dès aujourd’hui.

La campagne de vaccination s’accélère : tous les majeurs peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, a annoncé jeudi le ministère de la Santé à l’AFP.

La prise de rendez-vous sur les plateformes de réservation par Internet a été élargie aux 18-49 ans depuis 11 h 00 ce matin. Pour eux, les rendez-vous débuteront le 31 mai, date de l’ouverture officielle de la vaccination à tous les majeurs en France. "Les réservations seront progressives, de nouveaux créneaux mis en ligne chaque jour sur les différentes plateformes", a pour sa part assuré le ministre, Olivier Véran, sur Twitter.

"Les 50 ans et plus qui sont d’ores et déjà éligibles peuvent évidemment continuer à prendre rendez-vous", a par ailleurs précisé le ministère. "Cette nouvelle étape ne va cependant pas permettre de répondre à toute la demande des patients", a de son côté prévenu Doctolib dans un communiqué, en pointant "un nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna". "28 millions de personnes adultes sont éligibles à la vaccination et non vaccinées à date, pour en moyenne 500 000 rendez-vous disponibles chaque jour", a déclaré la principale plateforme de réservation, qui "s’attend à une forte affluence sur ses services".

Après le début de la campagne de vaccination le 27 décembre 2020, à destination principalement des publics fragiles et âgés, et de nombreuses critiques quant à la vitesse de cette campagne, le gouvernement a décidé d’accélérer le rythme, en ouvrant la vaccination à tous les majeurs dès la fin du mois de mai.

Au 26 mai 2021, plus de 34 200 000 injections ont été réalisées, selon le ministère de la Santé. Plus de 10 millions de Français ont pour l’instant reçu deux doses de vaccin.

Le scepticisme quant à la vaccination diminue en France

Après des débuts complexes et de nombreux questionnements quant aux effets secondaires et à l’efficacité des vaccins, la tendance est en train de changer dans l’Hexagone. 65 % des Français de plus de 18 ans souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19, selon un sondage réalisé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) et publié dans Le Monde ce vendredi 21 mai.

C’est 16 % de plus qu’en janvier : le pourcentage de personnes sceptiques quant à la vaccination recule à 20 % des interrogés, tandis que 13 % des sondés restent hésitants, selon ce sondage. Selon le sondage du Cevipof, 73 % des personnes interrogées considèrent que "le bénéfice collectif de la vaccination vaut la peine de se faire vacciner".

Des chiffres qui contrastent avec les derniers mois, et certains propos polémiques tenus lors d’une manifestation anti-vaccins qui a eu lieu le week-end dernier à Paris. Presque 200 personnes étaient présentes à ce rassemblement, selon les journalistes de Quotidien présents sur place. Certains manifestants ont comparé l’obligation de la vaccination à l’étoile jaune portée par les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Des propos qui ont fait polémique.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :