#TeamFDP : le gros fail du Parti libéral-radical suisse

Il y avait #TeamBooba et #TeamKaaris, prenez garde à la #TeamFDP.

© PLR

En Suisse, ça devait être le signe de ralliement du Parti libéral-radical (PLR) pour les élections fédérales de cet automne. Jeune, dynamique et résolument moderne (si l’utilisation d’un hashtag en dehors des réseaux sociaux est encore moderne en 2019), le slogan du parti de droite retenu est #teamFDP. Outch.

Publicité

FDP, ce n’est pourtant pas nouveau. L’abréviation en allemand de Freisinnig-Demokratische Partei existe depuis longtemps. Il y avait déjà la FDP TV, mais là, les militants, davantage habitués aux costumes trois-pièces qu’aux survêts de sport, ont choisi de se lancer sur un terrain glissant – à leur insu.

Depuis la sortie du merchandising de campagne, qui comprend des objets déjà collector comme le casque de chantier #teamFDP ou le pin’s à porter en toutes circonstances, c’est une déferlante de réactions moqueuses ou gênées (pour les partisans qui vont devoir se coltiner ce slogan pendant des mois sur leurs stands).

En Suisse romande, on se désole du fait que, probablement, aucun francophone n’ait été consulté avant d’appuyer sur le bouton "imprimer". Dans Le Temps, un quotidien suisse, le parti a réagi :

Publicité

"Les Romands ne seront pas oubliés. Le visuel suisse alémanique a simplement été réalisé en premier. La campagne #teamPLR sera lancée à l’occasion d’un workshop le 15 février."

Mais l’affaire a suffi pour déclencher une avalanche de réactions. Entre ceux qui y voient un message subliminal du parti, habitué aux affaires gênantes ces derniers temps (#TeamMaudet) et ceux qui estiment que c’est, une fois de plus, un signe que les francophones ne sont pas consultés dans les partis nationaux, le slogan a au moins l'avantage d'avoir fait réagir.

Publicité

Publicité

Par Antoine Multone, publié le 07/02/2019

Copié

Pour vous :