AccueilPlanète

Taïwan : mariage d’un couple homosexuel taïwanais-macanais

Publié le

par mguillot

©Sam Yeh / AFP

Le couple a pu célébrer son union, après avoir remporté un procès historique.

Un couple homosexuel taïwanais-macanais s’est marié vendredi à Taipei après avoir remporté un procès historique, appelant l’île à autoriser les unions avec des étrangers de même sexe.

Taïwan est devenu en mai 2019 le premier territoire d’Asie à légaliser les mariages entre personnes de même sexe. La loi comprend cependant des restrictions que ne connaissent pas les couples hétérosexuels, notamment concernant l’adoption et l’union avec des étrangers.

Ainsi, les Taïwanais peuvent épouser des étrangers de même sexe à la condition qu’ils viennent d’un pays où le mariage homosexuel est autorisé.

Ting Tse-yen et son partenaire Leong Chin-fai, de Macao, ont contesté en justice cette disposition et ont fini par obtenir gain de cause.

Une bataille au cas par cas

Mais cette décision de justice ne s’applique qu’à eux et les autres couples étrangers de même sexe devront également intenter une action en justice.

"C’est une première victoire. Les autres couples étrangers ne peuvent toujours pas se marier et nous demandons une pleine reconnaissance", a déclaré M. Ting, 29 ans.

"Nous espérons que cela fera prendre conscience au gouvernement qu’il faut une égalité", a déclaré M. Leong, 33 ans.

La décision ordonnant au gouvernement d’enregistrer ce mariage homosexuel, a été rendue en mai par la justice. En 2019, les deux hommes avaient demandé que leur mariage soit enregistré mais leur requête avait été rejetée.

"Nous avons attendu deux ans et nous pouvons enfin nous marier", s’est félicité M. Ting, en montrant sa nouvelle carte d’identité sur laquelle figure le nom de son époux.

Un couple engagé

Le couple a cofondé un collectif visant à venir en aide à plus d’une centaine de Taïwanais dont les partenaires sont originaires de pays où le mariage homosexuel n’est pas légal, notamment la Chine, le Japon, la Thaïlande et le Vietnam.

"Le mariage est un droit humain fondamental et il est inimaginable que, parce que le partenaire vient d’un certain pays, il soit victime de discriminations", a déclaré l’avocate du couple, Victoria Hsu.

Le groupe de pression de Mme Hsu, l’Alliance taïwanaise pour la promotion des droits au partenariat civil, a fait appel au principal organisme de contrôle du gouvernement pour examiner la question. L’île est à l’avant-garde en matière de droits des homosexuels.

En 2019, 200 000 personnes avaient participé à la Marche des fiertés de Taipei pour célébrer la légalisation du mariage de personnes de même sexe.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi autorisant le mariage de couples homosexuels, près de 6 000 couples ont fait enregistrer leur union.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :