(c) Peter Dazeley / Getty Images

La "purge" d’Instagram : pourquoi certains d’entre vous ont perdu des abonnés

Selon nos informations, il s'agirait d'un simple bug.

Stupeur ce mercredi matin sur Instagram : au réveil, de nombreux utilisateurs ont constaté la perte de nombreux abonnés dans la nuit du 12 au 13 février.

Publicité

Pour les utilisateurs de ce réseau social où la popularité se mesure au nombre d’abonnés, c’est un véritable cataclysme. Ils sont donc nombreux à s’être épanchés sur Twitter, avant de s’interroger sur les raisons d’une telle "punition".

Publicité

Le mot "purge" s’est alors répandu comme une traînée de poudre. Très vite, les internautes ont avancé une explication : Instagram aurait décidé de faire disparaître tous les comptes inactifs, assimilés à des faux comptes, créés uniquement pour gonfler le nombre d’abonnés des uns et des autres.

Publicité

Si le phénomène est mondial, les pertes varient en revanche de quelques dizaines à plusieurs millions de followers. À l’image de Kim Kardashian en personne, la papesse du réseau social aux 127 millions d’abonnés, qui en a perdu près de 2 millions. Bon, rassurons-nous, il lui en reste tout de même 125 millions.

Publicité

"Bon courage aux victimes de la purge d’Instagram"

Instagram compterait en tout 1 milliard d’utilisateurs. Un chiffre à mettre toutefois en perspective avec les 500 millions d’internautes qui l’utilisent quotidiennement. Les utilisateurs ont donc pensé que le réseau social, qui appartient à Facebook, a finalement décidé de supprimer plusieurs millions de comptes.

D’autant que dans un post publié sur son blog en novembre dernier, le réseau social avait fait part de son désir de "réduire l’activité non authentique sur Instagram."

Selon nos informations, tout ceci n’aurait finalement rien à voir avec une quelconque "purge", puisqu’il s’agirait d’un simple bug. "Nos équipes sont effectivement au courant d’un bug en cours qui impacte le nombre de followers de certains comptes et travaillent activement à la résolution du problème", explique un porte-parole de la firme américaine, contacté par Konbini news. Avant d’assurer qu’aucun compte n’avait été supprimé. Quant à savoir d’où vient ce bug d’affichage, pour le moment le mystère reste entier.

Heureusement, certains twittos n’ont pas perdu leur sens de l’humour.

Par Clothilde Bru, publié le 13/02/2019

Copié

Pour vous :