AccueilSociété

Prime de 100 euros : qui pourra la toucher, quand et comment l’obtenir ?

Publié le

par Astrid Van Laer

© Adrien Fillon / Hans Lucas via Reuters Connect

Explications sur la prime annoncée hier par Jean Castex lors du JT de 20 heures sur TF1.

Qu’est-ce que c’est ?

Alors que les prix du gaz et du carburant ont augmenté, le gouvernement a fait savoir qu’il allait verser une indemnité pour compenser cette inflation. "Une décision qui se veut la plus juste, la plus efficace", a déclaré Jean Castex, alors que la contestation montait depuis plusieurs semaines dans le pays, laissant entrevoir la possibilité d’une nouvelle manifestation des gilets jaunes.

Combien et qui est concerné ?

Invité jeudi soir dans le journal télévisé de 20 heures de TF1, le Premier ministre a expliqué que cette "indemnité inflation" serait "de 100 euros". Rapidement surnommée "chèque carburant", cette aide ne concernera toutefois pas uniquement les Français possédant un véhicule.

En effet, d’après le chef du gouvernement, ce dispositif devrait concerner 38 millions de Français. "[Elle] sera versée aux Français, c’est une indemnité 'classe moyenne', en quelque sorte, qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois", a-t-il aussi dit.

Chargement du twitt...

Et le Premier ministre de lister les Français concernés : "D’abord, parce que c’est notre première cible, les gens qui travaillent, c’est-à-dire qui ont besoin de leur voiture pour aller travailler, mais c’est les Français en général qui sont confrontés à l’inflation."

En outre, bénéficieront de cette aide "les gens qui travaillent, les salariés, les indépendants, les artisans, les agriculteurs, les chômeurs en recherche active d’emploi" ainsi que les retraités.

Quid des étudiants, dont Jean Castex n’a pas parlé ? Invité à préciser les propos de Jean Castex dans l’émission Les Quatre Vérités sur France 2, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a finalement déclaré que "les étudiants ser[aient] accompagnés par l''indemnité inflation'".

Mais pas tous : il s’agira des "étudiants boursiers" et des "étudiants qui sont autonomes fiscalement de leurs parents", ce qui, selon Gabriel Attal, correspond aux deux tiers des étudiants français.

Chargement du twitt...

Comment la demander ?

Il n’y a pas besoin de la demander, le versement de cette indemnité sera automatique. Elle sera versée par l’employeur ou l’organisme dédié puis remboursée par l’État. Quant aux travailleurs indépendants, c’est l’Urssaf qui leur versera. Les agriculteurs devront, eux, compter sur la MSA, la Sécurité sociale agricole, et les chômeurs sur Pôle emploi.

Quand l’indemnité sera-t-elle versée ?

D’après les informations de Bercy transmises à l’AFP : "Les salariés du secteur privé, les chômeurs et les indépendants recevront 100 euros mi-décembre. Les fonctionnaires recevront le paiement en janvier, et les retraités sur leur pension de février."

Enfin, sera-t-elle imposable ?

"Non", a répondu Gabriel Attal. "Ces 100 euros ne seront pas fiscalisés", a-t-il dit, précisant : "Ça veut dire pas d’impôt sur le revenu sur cette indemnité, et pas de charge non plus."

À voir aussi sur news :