Pourquoi les pubs britanniques vont devoir jeter des millions de litres de bière

L'équivalent de 50 millions de pintes de bière vont finir dans les éviers et les égouts.

Au Royaume-Uni, le confinement et la fermeture des pubs ont des conséquences dramatiques pour les tenanciers. Au total, ce sont des millions de litres de bière et de cidre périmés qui vont partir dans les éviers et les égouts du pays. "Dans tout le pays, les gérants de pubs vont devoir se débarrasser d’environ 50 millions de pintes [soit environ 28,4 millions de litres] de bière et de cidre, si le confinement est maintenu jusqu’à l’été", écrit The Times.

Les fûts de bière ou de cidre traditionnels ne se conservent que trois mois, alors que ceux de "real ale", une bière traditionnelle tirée à la pompe depuis le comptoir du bar, ne peuvent être consommés que pendant un mois. Un problème, donc, pour les dizaines de milliers de pubs qui vont devoir liquider leurs stocks sans en tirer le moindre profit, si le confinement dure jusqu’à l’été.

Publicité

"The Campaign for Real Ale (Campagne pour la vraie bière) estime que chacun des 39 000 pubs et débits de boissons du Royaume-Uni compte en moyenne 15 fûts en cave. Un fût contenant en moyenne 88 pintes, cela signifie que plus de 51 millions de pintes doivent être en train de s’abîmer dans les caves en ce moment", rapporte Courrier International, qui précise que les propriétaires devront également se filmer, afin de prouver que les fûts n’ont pas été vendus.

Par Robin Panfili, publié le 16/04/2020