AccueilSociété

Peut-on être "cas contact" lorsqu'on est vacciné ?

Publié le

par Clothilde Bru

© Come SITTLER / POOL / AFP

Spoiler : la réponse ne va pas vous plaire.

On ne va pas tourner autour du pot. La réponse est oui. On a tendance à l'oublier, mais la vaccination n'empêche pas de contracter, ni de transmettre la maladie, rappelle le ministère de la Santé sur un site internet entièrement dédié aux questions en lien avec la vaccination.

"Même vacciné(e), en cas de contact à risque avec une personne positive à la Covid, vous êtes considéré(e) comme étant 'cas contact' : il faut vous faire tester et vous isoler immédiatement."

Et ce, même si le résultat du test est négatif, comme avant. Comptez 7 jours d'isolement dans ce cas-là, 10 jours s'il est positif.

Et ce, même si vous avez reçu les deux doses de vaccins.

"Pour rappel, une personne est "cas contact" lorsqu'elle a passé plus de 15 minutes avec une personne positive au Covid-19, sans masque et à une distance inférieure à un mètre", souligne Allodocteur.fr

Pour le moment, on sait seulement que la vaccination protège contre les formes graves et symptomatiques de la maladie. Si des études commencent à noter l’effet bénéfique sur la transmission, on reste potentiellement contagieux vaccinés.

Que se passe-t-il lorsqu'on est déclaré cas contact alors qu'on devait se faire vacciner ?

"Si le test est négatif, la vaccination pourra avoir lieu comme prévu. Mais si le test est positif, il faudra repousser le rendez-vous d’au moins trois mois, qu’il s’agisse de votre première ou de votre deuxième dose", précise le site d'informations spécialisé.

Selon le ministère de la Santé, 33,8 % de la population a reçu deux doses de vaccin au 30 juin. Et plus 50 % de la population est primovaccinée.

Si les chiffres de l'épidémie de Covid restent bas en France, avec 2 664 nouveaux cas confirmés entre le 30 juin et le 1er juillet, la menace du variant Delta continue de planer sur l'Hexagone. 

À voir aussi sur news :