© Paul Ratje / AFP

Pays Bas : 700 porteurs de bracelets électroniques disparaissent des radars

Ils sont 700 à en porter un. Certains ont été incarcérés d'urgence, le temps de rétablir le système de surveillance.

Le jeudi 9 mai, pendant plusieurs heures, tous les Néerlandais portant un bracelet électronique, un appareil censé les géolocaliser en permanence, ont subitement disparu des radars. Le bug a concerné 700 détenus et suspects, qui auraient ainsi pu effectuer les allées et venues qu’ils souhaitaient le temps d’une journée, sans être inquiétés.

Le gouvernement hollandais a publié un communiqué pour expliquer que ce bug informatique était dû à une "mise à jour du logiciel" contrôlant le système, ce qui a empêché les données contenues dans les sangles des bracelets d’être "correctement transmises au centre de contrôle".

Publicité

Certains ont été arrêtés en urgence et placés en détention, le temps que la situation soit réglée. Les autorités ont expliqué avoir prévenu les victimes et les familles concernées de ce qui se passait, avant d’ajouter :

"Nous travaillons d’arrache-pied pour que le système soit à nouveau stable à 100 %."

Vendredi 10 mai dans la journée, tout était rentré dans l’ordre.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 13/05/2019

Copié

Pour vous :