AccueilSociété

Paris : l’interdiction de consommer de l’alcool en journée élargie à de nombreux lieux

Publié le

par Astrid Van Laer

Paris, le 28 février 2021. © REUTERS/Benoit Tessier/File Photo

4 400 effectifs seront mobilisés ce week-end pour veiller au respect des mesures en vigueur, a annoncé le préfet de police.

Jean Castex l’avait annoncé hier soir lors de son point presse : "Les préfets seront également invités, en concertation bien sûr avec les maires concernés, à interdire ou à réglementer l’accès de certains sites très fréquentés pendant les week-ends, où l’on observe des regroupements de masse, trop souvent sans masque ni distanciation."

"Je comprends évidemment le besoin de sortir et de se retrouver, notamment avec le retour des beaux jours, mais les images que nous avons vues encore le week-end dernier dans certaines grandes villes, y compris à Paris, ne sont tout simplement pas raisonnables", avait argué le chef du gouvernement, évoquant les vidéos prises sur les quais de Seine ensoleillés dimanche 28 février.

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi, le préfet de police a fait savoir, après avoir annoncé la fermeture des magasins et centres commerciaux non alimentaires de plus de 10 000 mètres carrés à compter de ce soir, que "l’arrêté interdisant la consommation d’alcool dans l’espace public entre 11 heures et 18 heures [avait] été élargi".

De très nombreux lieux de la capitale concernés

Jusqu’au 21 mars, il concernera les lieux suivants : les berges de la Seine, sur la rive droite et la rive gauche, entre le pont des Arts et le pont de Sully, les berges de l’île de la Cité, et les berges de l’île Saint-Louis, mais aussi : la place Joachim du Bellay, la Fontaine des Innocents, la place du Bourg-Tibourg, la place du marché Sainte-Catherine, la rue des Hospitalières-Saint-Gervais et la rue des Petits Carreaux.

Enfin, sont également visés : la place de la Constrescarpe, la rue de Buci, l’esplanade des Invalides, la place Lino Ventura, l’avenue Trudaine, la rue des Martyrs, la place du Tertre, la rue Marcadet, le Canal Saint-Martin, la rue du Faubourg-Saint-Denis, cour des Petites-Écuries, les rues du Général Renault et du Général Blaise ainsi que la place Flora Tristan.

 

"Si les forces de l’ordre constatent des regroupements de personnes dans lesquels le respect des gestes barrières ne peut être garanti, notamment sur les berges de la Seine et dans les parcs et jardins, elles ont pour consigne de procéder à leur évacuation", a ajouté la préfecture.

Pour veiller au respect de ces règles et du couvre-feu en vigueur, le préfet de police a fait savoir que 4 400 effectifs allaient être mobilisés sur l’ensemble du week-end.

À voir aussi sur news :