© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Notre-Dame : l’entreprise de rénovation impliquée dans un autre départ de feu

Selon L'Express, la compagnie Le Bras Frères est à l'origine d'un incendie sur un chantier dans la Meuse, le 1er avril dernier.

Alors que l’Hexagone avait les yeux rivés sur Notre-Dame en flammes lundi soir, pour les habitants d’un village de la Meuse, l’évènement avait un air de déjà-vu. Le 1er avril dernier, le chantier de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) à Belleville-sur-Meuse avait lui aussi pris feu.

Cet incendie a fait bien moins de dégâts, puisqu’il aurait été maîtrisé en une dizaine de minutes et les travaux auraient repris dès le lendemain, contrairement à celui de l’immense cathédrale, qui a été éteint après des dizaines d’heures de travail acharné des pompiers de la ville de Paris.

Publicité

Mais cet incident dispose d’un troublant point commun avec le départ de feu qui a touché le célèbre monument : la société Le Bras Frères, qui a néanmoins exclu mercredi "toute responsabilité" dans l’incendie de Notre-Dame. Comme l’a révélé L’Express hier, cette entreprise de rénovation était en charge des deux chantiers problématiques.

Toutefois, aucune enquête n’a été diligentée concernant la MJC. Tandis que, pour l’heure, une cinquantaine d’enquêteurs travaillent dans le but de déterminer l’origine du feu de Notre-Dame et tenter de savoir s’il y a eu négligence et, ainsi, dégager une éventuelle responsabilité de la part de l’entreprise.

Par Astrid Van Laer, publié le 19/04/2019

Copié

Pour vous :