© Bertrand Guay / AFP

Notre-Dame : une enquête ouverte après de nombreux appels aux dons frauduleux

De multiples escrocs profiteraient de la solidarité nationale suscitée par le drame de la cathédrale. La justice s'éveille.

Nul doute que l'incendie ravageur de Notre-Dame aura su émouvoir une majeure partie du peuple français. Un sentiment de solidarité nationale qu'ont voulu exploiter plusieurs arnaqueurs en lançant des appels aux dons complètement bidons. Mais ça ne passe pas pour le parquet de Paris qui, comme le précise Le Monde, vient d'ouvrir une enquête pour escroquerie en bande organisée, ce 19 avril 2019.

Chargée de l'affaire, la brigade de répression de la délinquance astucieuse de la Préfecture de police de Paris aura pour mission de retrouver l'identité des malfaiteurs afin de mettre fin à leurs actions frauduleuses. Jusqu'ici, leurs agissements se résument à des appels téléphoniques ainsi qu'à des mails auxquels est attaché un RIB pour reverser de l'argent. Le compte bancaire associé au dit RIB serait localisé au Royaume-Uni, bien que plus de détails peinent à émerger.

Publicité

Inquiétée, la Fondation du patrimoine encourage à la vigilance et a également tenu à rappeler dans un communiqué qu'elle "ne fait aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone". 

En revanche, pour celles et ceux qui souhaiteraient apporter (presque littéralement) leur pierre à l'édifice en participant à la reconstruction de Notre-Dame, le gouvernement français a regroupé sur une seule et même page les quatre organismes labellisés et aptes à recueillir tout don. Les habitant·e·s de la capitale peuvent en parallèle apporter une contribution pécuniaire grâce à des bornes écrans situées à la station de métro Concorde.

Par , publié le 20/04/2019

Copié

Pour vous :