Rassemblement à Nantes, le 12 septembre 2019. © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Mort de Steve Caniço : pour Castaner, le commissaire de police "a manqué de discernement"

Ce dernier "ne pourra plus exercer ses fonctions et sera muté".

Le 30 juillet dernier, le corps de Steve Maia Caniço, 24 ans, était retrouvé dans la Loire alors qu’il était porté disparu depuis une intervention policière survenue le soir de la Fête de la musique, à Nantes.

Près de trois mois après les faits, Christophe Castaner a pris la parole ce vendredi pour évoquer le rapport que lui a remis l’Inspection générale de l’administration (IGA). Le ministre de l’Intérieur a fait savoir que le commissaire de police qui avait dirigé l’intervention avait "manqué de discernement", expliquant :

Publicité

"Le commissaire divisionnaire en charge des opérations ne pourra plus exercer ses fonctions et sera muté […] sur un emploi sans responsabilité de maintien de l’ordre, dans l’attente des conclusions de l’enquête judiciaire."

Sur le fond "concernant l’intervention de la police, la mission relève que l’intervention de la police était légitime dans son principe compte tenu des jets de projectiles dont les forces de l’ordre faisaient l’objet, ses modalités, quant à elles, n’étaient pas adaptées". Ajoutant ensuite : "La vitesse de réaction l’a emporté sur l’analyse, empêchant une manœuvre plus adaptée."

Toutefois, Christophe Castaner n’a pas donné d’informations plus précises concernant les circonstances exactes de la mort du jeune homme. Le ministre a simplement déclaré : "Nul ne peut dire à ce stade avec certitude comment est mort Steve Maia Caniço."

Publicité

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 13/09/2019

Copié

Pour vous :