Moqué pour ses fautes, Maxime Nicolle se voit offrir un Bescherelle

"Je vous jure que je vais tout faire pour faire moins de fautes, je vous jure."

Dans un live vidéo diffusé lundi 11 février, le gilet jaune Maxime Nicolle, alias Fly Rider, est revenu sur l’une des critiques les plus fréquentes qui lui est adressée : son faible niveau en orthographe.

Publicité

Évoquant "tous les petits bobos bien friqués et bien pensants qui s’acharnent sur les réseaux sociaux en disant que les gilets jaunes sont des pouilleux", Maxime Nicolle a annoncé qu’on venait de lui offrir un Bescherelle, un livre de référence pour la grammaire et l’orthographe.

"Les gars, la solidarité des gilets jaunes est exceptionnelle", a-t-il déclaré face à la caméra, ajoutant : "Je vous jure que je vais tout faire pour faire moins de fautes, je vous jure." Et de lancer : "Si vous voyez sur BFM que j’ai fait une cagnotte pour un Bescherelle, c’est faux."

Quelques minutes auparavant, il avait ironisé sur le sujet, en déclarant qu’il allait lancer une cagnotte pour s’en voir offrir un, justifiant : "Apparemment, la seule chose qui importe [aux gens], ce n’est pas que les gilets jaunes puissent remplir leur frigo, mais qu’ils écrivent correctement."

Publicité

"Moi, niveau écriture, conjugaison et grammaire, j’ai loupé quelques cours, j’ai du mal à assimiler", a expliqué Maxime Nicolle. L’orthographe de certains leaders des gilets jaunes, comme Éric Drouet, est régulièrement moquée sur les réseaux sociaux. À tel point qu’Éric Drouet s’était fendu d’un texte fin décembre pour répondre aux nombreuses attaques à ce sujet :

"Des fois, les gens m’attristent ! Dans un mouvement aussi grand que le nôtre, des personnes cherchent encore la petite erreur de français, la faute commise en postant un article (oui, ça, c’est moi), le moindre truc pour montrer qu’ils existent et sont peut-être un peu mieux éduqués ou doués en grammaire ?"

Par Astrid Van Laer, publié le 12/02/2019

Copié

Pour vous :