© capture d’écran de BFM TV

Menaces de mort sur son ex-compagne : Jawad Bendaoud en garde à vue

Celui qu’on surnommait le "logeur de Daesh" n’en a pas fini avec la justice.

(capture d’écran de BFM TV)

Jawad Bendaoud, logeur de deux jihadistes des attentats du 13-Novembre, a été placé en garde à vue au commissariat de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour menaces de mort sur son ex-compagne, a indiqué mardi 24 avril une source proche de l’enquête, confirmant une information du Parisien.

Publicité

Jawad Bendaoud, 31 ans, a été relaxé en février par le tribunal correctionnel de Paris pour "recel de malfaiteurs terroristes". Il sera rejugé, car le parquet, qui avait requis quatre ans de prison ferme à son encontre, a fait appel de cette relaxe.

Depuis sa sortie de prison, le jeune homme au passé de délinquant multirécidiviste a donné plusieurs interviews, dont une à Libération le 12 avril, dans laquelle il estimait sa vie "foutue".

Son procès à Paris avait été marqué par ses déclarations fantasques et autres coups d’éclat. Il comparaissait pour avoir mis à disposition d’Abdelhamid Abaaoud et de son complice, Chakib Akrouh, un squat où ils s’étaient repliés à Saint-Denis, le 17 novembre 2015, quatre jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, qui ont fait 130 morts.

Publicité

Les deux jihadistes étaient morts le 18 novembre dans l’assaut des policiers du Raid. Jawad Bendaoud avait accédé subitement à la célébrité pendant l’assaut du Raid : il s’était défendu maladroitement devant la caméra avant d’être emmené par les policiers. "Jawad", comme l’ont dès lors appelé les Français, était devenu la risée d’un pays traumatisé.

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 24/04/2018

Copié

Pour vous :