© Unsplash

Fertilité, antistress, croissance : les étonnants effets de la musique sur le corps

Et si la musique pouvait vous aider à aller mieux ?

La musicothérapie, c’est le domaine de Sandrine Doyen Julien, et elle est formelle : contactée par Konbini news, elle nous explique que "la musique a des effets concrets sur le corps humain et peut nous aider à aller mieux". 

Le premier organe concerné est le cœur. Le rythme cardiaque varie en fonction de ce que l’on écoute. Les musiques lentes et calmes peuvent aider à ralentir le rythme cardiaque, et donc avoir un effet antistress, idéal avant un examen ou pour faciliter le sommeil. 

Publicité

Le cerveau réagit lui aussi à ce que l’on écoute et peut produire des hormones qui vont agir, à court et à long terme, sur notre organisme. Ainsi, la musique devient un antidouleur et un antidépresseur naturel car elle aide à la production de sérotonine et de cortisol, les deux hormones qui contribuent à la régulation des émotions. On les appelle souvent, de manière un peu raccourcie, les "hormones du bonheur".

Un antistress naturel ?

Sandrine Doyen Julien compare la musique à une pharmacie : aussi étonnant que celui puisse paraître, "la musique peut agir sur de très nombreux paramètres, comme la régulation de la température corporelle, la croissance, le système immunitaire ou même la fertilité". 

Pour travailler ou pour réviser, la musique est également un bon allié, car elle peut, à condition d’être instrumentale, faciliter la "plasticité cérébrale" et permettre une bien meilleure concentration. Il faut cependant "éviter les paroles, car cela donne une double information au cerveau qui est déjà en train d’essayer d’apprendre quelque chose". 

Publicité

Certains hôpitaux vont même jusqu’à utiliser la musique lors des opérations chirurgicales : "Comme une sorte d’hypnose, on va utiliser la musique en salle préopératoire ou en salle de réveil, pour aider les patients", explique la musicothérapeute.

Y a-t-il une musique du bonheur ?

Sandrine Doyen Julien assure que ces effets ne sont pas uniquement provoqués par la musique classique, comme certaines études l’affirment, mais que cela fonctionne "pour tous les types de musiques confondus". Ce qui compte, c’est que "la musique vous plaise" et qu’on "se concentre lors de l’écoute pour ressentir au maximum les effets".

Les concerts et événements musicaux permettent également une "cohésion" : les émotions sont partagées et décuplées. Ce sont donc des événements idéaux pour "s’accorder un moment de plaisir, décompresser et aller mieux". À bon entendeur !

Publicité

Par arenaud, publié le 21/06/2019

Copié

Pour vous :