AccueilSociété

Le vaccin ouvert aux plus de 75 ans dès fin janvier, annonce Olivier Véran

Publié le

par Astrid Van Laer

© MARTIN BUREAU / POOL / AFP

Le ministre assure que le "rythme de croisière" de la vaccination française va bientôt égaler celui de ses voisins.

Après les nombreuses critiques concernant la lenteur de la campagne de vaccination en France, Olivier Véran a pris la parole sur RTL ce mardi. À cette occasion, le ministre a annoncé l'"amplification" et l’élargissement de la vaccination contre le Covid-19.

Seront concernés : tous les professionnels de santé de ville et d’hôpital de plus de 50 ans, les pompiers de plus de 50 ans et les aides à domicile de plus de 50 ans. "Parce que ce sont des personnes qui sont au contact des personnes fragiles et qui peuvent être amenées à travailler auprès de malades", a-t-il justifié.

Le ministre a également assuré que la campagne de vaccination allait s’accélérer, promettant que 100 hôpitaux allaient être dotés de vaccins d’ici à demain après-midi, contre "27 hier", mais aussi l’ouverture de 100 centres de vaccination destinés à la ville cette semaine, 300 la semaine prochaine et 500 à 600 centres "d’ici la fin du mois de janvier".

Inscription en ligne

Le ministre de la Santé et des Solidarités a aussi assuré qu’à cette date, les personnes âgées ne résidant pas en Ehpad seront concernées par la vaccination. "Avant la fin du mois de janvier, nous autoriserons la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement, mais qui sont en ville, à la maison, chez eux", a-t-il dit, estimant que cela concernerait 5 millions de personnes.

"Cela sera progressif, cela prendra plusieurs semaines ou mois peut-être", a-t-il d’ores et déjà prévenu, évoquant le nombre de doses disponibles. Olivier Véran, qui a assuré que l’Hexagone allait rejoindre "le rythme de croisière de ses voisins", a déclaré : "Entre ce soir et demain après-midi, nous aurons cumulé au total un million de doses."

Puis, il a promis une simplification de la procédure. Pour cela, la consultation prévaccinale sera remplacée "par un dispositif plus direct", a-t-il dit, faisant savoir qu’il serait possible de se préinscrire via Internet, "pourquoi pas avec" l’application TousAntiCovid ou encore "sans doute" par téléphone. Enfin, "davantage de soignants pourront vacciner sous la responsabilité d’un médecin", a complété Olivier Véran, qui détaillera cette stratégie lors de sa conférence de presse hebdomadaire qu’il tiendra jeudi aux côtés du chef du gouvernement Jean Castex.

À voir aussi sur news :