AccueilSociété

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux spécial résultats de Parcoursup

Publié le

par Pauline Ferrari

“Quand je serai acceptée que en BTS arts du cirque folkloriques alors que c’était pour la blague.”

Dans quelques heures, des centaines de milliers de lycéens découvriront leurs résultats de vœux pour l’enseignement supérieur sur Parcoursup, ainsi que 182 000 étudiants en réorientation et 89 000 personnes en reprise d’études. Et pour les internautes, c’est l’occasion de se (re)mettre en question, d’anticiper leurs résultats, mais surtout d’en rire.

La plateforme, fortement critiquée pour son système de sélection, ne devrait pas faire que des heureux, après une année scolaire fortement perturbée par la crise sanitaire. C’est désormais l’heure des choix pour les lycéens… ou du non-choix, pour certains, tant le système d’attribution des vœux reste opaque pour les futurs étudiants. Depuis sa mise en place il y a trois ans, l’algorithme, chargé d’enregistrer 11,5 millions de vœux, laisse beaucoup de jeunes sur le carreau.

Autre inquiétude de la part des lycéens et de leur famille : la réforme du bac, qui a supprimé d’anciennes filières, fait planer le doute sur l’adéquation entre les nouvelles spécialités du lycée et les attentes de l’enseignement supérieur. En attendant les résultats à 19 heures, le #Parcoursup donne lieu à quelques tweets mi-inquiets mi-hilarants.

À voir aussi sur news :